Cas pratiques de magnesia carbonica

Références d’auteurs: Allen 11, Brunson MB, Charrette CR, Chitkara +, Duprat 65, Farrington FR2,Guermonprez MG, Hodiamont HD, Kent 1′, Lathoud 64, Nash 41 , Phatak PTK1, Sankaran RS,Vermelen VML, Vithoulkas VH ,Voisin VS1, Zissu ZS1

NATURE 64

Magnésie blanche, c’est le carbonate de magnésium: sel qu’on rencontre dans la nature sous la forme d’une masse blanche et terreuse. Préparé chimiquement il se présente en gros pains rectangulaires très blancs et très légers, insipides et inodores; presque insoluble dans l’eau froide, mais soluble dans les acides dilués avec une vive effervescence due à un dégagement de gaz carbonique.

 

ACTION GENERALE ZS1+ HD + FR2

L’élément carbone agit sur la nutrition et le tube digestif avec formation d’acides de fermentation et tendance scléreuse à polarité digestive, il ralentit l’économie d’où la dépression nerveuse, l’atonie musculaire et les troubles des règles.

L’élément magnésium agit sur la nutrition et la croissance, le métabolisme dans la cellule nerveuse, il règle la chronaxie musculaire, d’ou les névralgies, les spasmes, l’hypersensibilité, l’amaigrissement, voire le marasme avec diarrhées spasmodiques.

Presque tous les symptômes paraissent graviter autour de l’action du médicament sur les organes gastro-intestinaux. Tous les autres symptômes dépendent plus ou moins de cette action, ou bien sont secondaires en importance.

 TYPE SENSIBLE

Frileux, aux muscles mous, amaigri, déminéralisé, hypersensible, délaissé.

 

 CAUSALITES

suite de colère et contrariétés :

après un accès de colère, des soucis accumulés, de précautions excessives,

un choc moral, une frayeur, un chagrin, une amitié déçue, un sentiment d’abandon,

symptômes mentaux suite de traumatisme, d’accident,

après une poussée dentaire, la prise de lait, des brûlures, la suppression de transpiration.

 

PSYCHISME

  • intellect : lenteur de compréhension et de pensée le matin (VR) / après déjeuner / en écrivant / suite d’effort mental,

faiblesse de la mémoire, oublier / après manger,

concentration difficile / en écrivant, confusion / suite de bruit (U) / suite d’effort mental, distrait, fait des erreurs en écrivant.

  •  émotivité : angoissé, — effrayé facilement impressionnable, anxiété pour sa famille —MB anxiété / le soir / au lit, avant le sommeil (P) / mais anxiété > le soir au lit   (U), < à la chaleur du lit bien qu’il ait les membres froids quand il est découvert (U), anxiété après la soupe / aliments chauds (U) ; peur / le soir / > au lit (U), de se montrer nu la nuit au lit ; — peur des gens, des étrangers de la foule, du bruit, peur d’être seul —MB de quelque chose qui va arriver, qu’un malheur n’arrive / >au lit, de la folie, de la mort en vomissant, de commettre un péché, des voleurs, sursaute la nuit /au bruit /de frayeur / quand on le touche. anticipation avant d’aller chez le médecin ou le dentiste 7
  •  sociabilité : importance de l’amitié MB, — affectueux, obéissant (cf.servile), conciliant, hypersensible aux querelles —MB, pacificateur VH1, — < la présence des étrangers, surtout en dehors de chez lui, court se cacher–MB, — aversion à être approché —MB, aversion à être touché, ne supporte pas d’être dévisagé, boudeur, — sa lenteur peut résulter du trac- –MB: parler à quelqu’un < tous ses symptômes; — casanier mais < étant seul, collant —MB, l’entourage le trouve ennuyeux, fastidieux. caractère: timide (pusillanime), renfermé réservé, taciturne, ou loquacité, opposé, penchant à contredire 10, critique sévèrement 10 capricieux 2 ,désire être porté, demande des choses avec impatience et en hurlant PTK1, — faiblesse de caractère, doux, pleurnichard, puéril, veut jouer, manque de confiance en soi —MB jalousie avec loquacité GL1, cupidité, gourmand GL1, désire grignoter +.
  • humeur et sensibilité: humeur rébarbative < le matin, mécontent,
    boudeur, coléreux, se frappe la tête contre les murs, irritabilité / chez les enfants / pdt les règles / > en marchant en plein air, humeur changeante: jovialité ou gaieté / le soir, chante, ou tristesse et morosité / le soir / pdt la transpiration. pleure la nuit / pdt le sommeil / au réveil / pdt la grossesse / pleurniche avec odontalgie (U), hypersensible au bruit et à la douleur, désespoir avec les douleurs / désespère de guérir 10, crie de douleur, gémit, délire pdt les céphalées.
  • conscience limitée : absent 5, distrait / en écrivant, absorbé dans ses pensées BG2, inconscience / le soir / la nuit au réveil / étant allongé / pdt le vertige / sensation d’inconscience, par opposition à une activité onirique considérable; hystérie, hypocondrie  MB, alcoolisme.

 

  •  illusions : ne se croit pas aimé de ses parents, époux, amis (U),

comme s’il comptait de l’argent, voit des voleurs, il va être assassiné, voit des gens décédés,

  • activité: paresseux surtout après manger, tendance à s’asseoir, indifférence 17 / au plaisir 10 / avec somnolence 5, ou travailleur manie du travail / avant les règles, agitation / avant les règles / après les règles (U), l’agitation pousse hors du lit, désire voyager GL1 .
  • modalités du mental: paradoxalement amélioré en pensant à ses troubles (1, 1, 4), parler à quelqu’un < tous ses symptômes < en écrivant et à l’effort mental, d’où retard scolaire < pdt les règles
  • la nostalgie et le sentiment d’abandon / ne se croit pas aimé de ses parents, époux, amis (U), concerne les enfants non désirés, délaissés, rejetés ou abandonnés, les orphelins ;

adultes qui ont été témoins dans leur enfance de multiples querelles entre leurs parents VML « c’est l’orphelin qui ne demande rien, qui a besoin de très peu de sommeil et de nourriture. » RS

REVES

– nombreux, variés, d’événements de la veille, du travail du jour, ne se souvient pas de ses rêves, ou vivaces, très frappants, perçus comme réels, historiques, au sujet des enfants, pdt les règles,

– agréables, de danser, de fleurs, de mariage, d’être en voyage, de faire un partie de pêche,

– de difficultés, d’efforts infructueux / pour atteindre un endroit éloigné / s’habiller pour un bal, d’embarras, contrariants, confus, épuisants, d’avoir soif, tristes, de pleurs,

– d’être obligé de se coiffer en compagnie de personnes (étrangères à son intimité?),

– il se perd dans sa maison, de se perdre dans une forêt,

– d’argent, de voleurs, de disputes, de combats, de danger, d’être arrêté,

– d’être trempés sous la pluie, d’eau / de danger à cause de l’eau / d’enfant qui se baigne dans de l’eau bouillante / d’inondations, de tempêtes, de feu,

– de maladies, d’avoir une attaque, de mutilation, de malheur, de morts, de funérailles, de tombes, de fantômes,

SIGNES GENERAUX

fatigue le matin, faiblesse au réveil avec tremblements (U), atonie musculaire (mou), un des remèdes de l’épuisement CR.

frilosité, grande sensibilité à l’air froid avec désir de plein air,

hypersensible aux impressions des sens, —  en particulier au bruit, au toucher —MB,

périodicité / de 3 j. / pdt la grossesse / de 21 j. / tous les 28 j. (cycle);

< avant les règles < au début, pdt et après les règles,

appétit capricieux / dévorant tout en restant maigre /diminué pdt les règles (U), amaigrissement / enfants (marasme) , ou au contraire obèse,

sensations de mollesse, d’allongement des dents; soif vespérale;

acidité et odeur sure des sécrétions et excrétions, de tout le corps; inflammation, induration des ganglions, tuméfaction, cicatrisation lente ; congestion afflux sanguin brutal / en mangeant des aliments chauds (U),

fièvre: besoin d’être couvert à tous les stades de la fièvre 1′; fièvres vespérales 1′;

– frisson le soir, avec irritabilité, sensation d’eau froide versée sur le corps,

– chaleur la nuit, avec agitation, surexcitation et tremblement, aversion à se découvrir,

transpiration huileuse d’odeur acide, tache le linge en jaune, avec irritabilité;prurit généralisé après les sueurs ZS1.

symptômes d’un seul côté; direction de la douleur vers le haut.

DESIRS AVERSIONS INTOLERANCES ALIMENTAIRES

les aliments à forte connotation affective parentale ne sauraient le laisser indifférent:

refuse une nourriture liquide et chaude: le lait et la soupe qui entraînent des vomissements,

l’enfant refuse le lait maternel, le pain beurré par Maman, la cuillerée de légumes  » pour Maman », les fruits / verts (U) et la salade (U) « qui donnent des vitamines », le beurre qui est le meilleur de la crème du lait, les sucreries *: ces « douceurs » offertes par Maman, mais l’enfant désire la viande (U) du boucher qui découpe la chair fraîche, et des choses indigestes * qui font bondir Maman;

la femme enceinte désire des choses indigestes et étranges;

il est aggravé par les aliments chauds, les choux, les farineux, les fruits / les prunes (U), les aliments gras et lourds, le lait bien sûr, la viande, et ça se termine facilement par des selles vertes (comme l’espérance qu’il a évacuée !) ambivalence pour le café.

 

SEXUALITE GENITALITE

SPM: agitation, manie du travail (grand ménage), frilosité, appétit augmenté, coryza (Graph., Tarent.), et douleur de gorge(Lac-c., Nat-s.), nausée, gastralgie, douleurs abdominales et lombaires avant les règles, douleur coupante et comme des douleurs d’accouchement de l’utérus, bearing-down, sensation comme si les règles allaient apparaître;

lassitude au début des règles (U),

règles en retard, peu abondantes / la journée (P), plus abondantes la nuit (P), ou seulement pdt le sommeil (U), intermittentes (l’écoulement est plus abondant dans l’intervalle des douleurs FR2), brèves, noires comme de la poix, difficiles à laver;

fièvre, odontalgie et diarrhée pdt les règles.

aversion pour le coït, désir sexuel diminué.

galactorrhée MB

 

ORGANES DES SENS

hypersensibilité aux impressions des sens, surtout au bruit et au toucher 64.

 

 VERTIGES

vertige en s’agenouillant.

 

 DOULEURS

Hypersensibilité à la douleur, élancements aigus le long des nerfs 65, douleurs fulgurantes 65, douleurs névralgiques < la nuit, poussent hors du lit > en marchant: névralgies faciales gauches, odontalgies, sciatiques MG, coccygodynie.

 

 MODALITES GENERALES

aggravations améliorations
< le froid, l’air froid mais très > le plein air
< un changement de temps > à l’air chaud
< pdt l’orage < le vent de tempête > le mouvement
< les règles et la grossesse > en marchant en plein air
< la nuit, allongé au repos
< le lait

 

SOMMEIL

dort les M.I. écartés, sommeil agité, non réparateur, sursaute, soupire 5, pleure, sanglote 5 et crie pdt le sommeil; réveil suite de chaleur fébrile, somnolence en parlant.

 

 TETE

douleur après contrariété ( Mez., Staph., Cham., Nat-m, Petr.) douleur comme si on lui tirait les cheveux depuis le vertex 11 se cogne la tête contre les murs, enfoncement de l’os occipital sous les pariétaux chez les nourrissons 1′ Transpiration de l’occiput.

 NEZ

coryza avant les règles, épistaxis le matin.

 

 VISAGE

névralgies faciales gauches < la nuit, poussent hors du lit > en marchant, douleur déchirante et creusante des os malaires

pâleur du visage / pdt les règles / après manger

 

 DENTS

 

douleur / des racines 1′ / pdt la grossesse / < en se mettant au lit / < la nuit / < au contact, < par tout ce qui est froid; aversion pour les boissons froides, mais odontalgie > eau froide ! mobilité ,sensation d’allongement des dents.

 

 GORGE

angine / avant les règles, racle des masses caséeuses répugnantes / des tubercules.

 ESTOMAC

vomissements acides / après lait

 

 ABDOMEN

flatulence, agrandissement de l’abdomen 1′ colique en griffe qui plie le malade en deux avant la selle 41

 

 RECTUM ET SELLES

 

selles d’odeur acide, verdâtres, aqueuses, écumeuses, comme du frai de grenouille,

 

diarrhée, lientérie après le lait, selles blanches comme du mastic 1′; constipation, selles dures, sèches, s’émiettent lors de la défécation.

 

MEMBRES

 

douleurs nombreuses et variées: plus de 150 symptômes!

 

douleur rhumatismale de la région du deltoïde droit (Sang. ; à G. Nux-m., Ferr-m.CR)

faiblesse des M.I. < en marchant

 

 DOS

 

coccygodynie / suite de suppression des règles, — douleurs soudaines du coccyx, déchirantes, causant presque
l’évanouissement (Lob.) —65

 

 TRANSPIRATION

 

sueurs d’odeur acide avec les troubles digestifs, sueurs de l’occiput,

transpiration en mangeant des aliments chauds et buvant des boissons chaudes.

 

 PEAU

malsaine avec éruptions prurigineuses, sèches, et fétides *, d’odeur acide.

 

Prurit / > par le grattage ( le prurit renvoie à l’idée de persécution: on en veut à sa peau) peau sèche, incapable de transpirer.

 

 INDICATIONS

spasmophilie, spasmophilie digestive MG

 

 COMPARAISONS

  •     BARYTA CARB

profil psychologique extrêmement similaire: tous deux anxieux, craintifs, effrayés facilement par les personnes étrangères et le bruit, se cachent, hypersensibles, irritables, victimes d’un vécu d’abandon, avec fréquent retard
mental.

 MAGNESIA CARB BARYTA   CARB
lenteur de trac   lenteur
< allongé sur le côté gauche < allongé sur le côté
droit

    

  • COLOCYNTHIS : tous deux ont des coliques abdominales qui plient en deux, suite de colère et contrariété
                                                                 

MAGNESIA CARB

COLOCYNTHIS

> chaleur locale

désir de plein air

aversion pour le plein
air

 

  • RHEUM

tous deux ont une dentition difficile et ont des selles très acides, écumeuses, visqueuses:

RHEUM MAGNESIA CARB
plutôt liquides   plutôt pâteuses
transpire facilement du cuir chevelu et du
front
peau plutôt sèche, peu capable de
sueurs
< hiver       < été
> mouvement    < effort physique
remède de vécu d’abandon, d’orphelin remède d’exilé, transplanté,
immigré

 

« Rheum se situe entre Magnesia carb et Chamomilla. « Mag-c. c’est l’orphelin qui ne demande rien, qui a besoin de très peu de sommeil et de nourriture. D’un autre côté, l’enfant Chamomilla ne reçoit pas assez d’attention même si ses parents sont présents. Rheum c’est l’enfant qui est orphelin quelquefois et d’autres fois a un besoin d’attention. Il s’agit d’un enfant dont les parents travaillent et donc sont présents quelques fois et absents très souvent; lorsqu’ils sont à la maison l’enfant demande leur attention. » RS

 

  • CALCAREA CARB

les deux ont les selles sûres, le rejet du lait, et la nutrition imparfaite du corps, la transpiration de la tête et de la face, et la froideur des pieds dominent

CALCAREA CARB    MAGNESIA CARB
erreurs en écrivant erreurs en parlant
angine avant les règles angine avant les règles
< par temps humide idem mais au 3e degré pour
C.C.
< par temps sec < par temps
sec

« C’est le remède qu’il faut donner aux enfants qui ont un aspect Calc, avec une très grosse tête, bien gras, mais qui ne suent pas et ont cette odeur aigre, acidulée caractéristique. Leur comportement souvent énervé peut dans ces conditions les faire confondre avec Rheum. » (Edouard Broussalian)

 

  • CHAMOMILLA

dans les 2 remèdes l’anxiété et l’agitation prédominentmais :

MAGNESIA CARB.

CHAMOMILLA

est agité assis   l’agitation  > en position
assise
anxiété en mangeant et pdt le sommeil
(rêves)
     anxiété après
manger et avant le sommeil
l’un est plutôt timide, timoré, l’autre autoritaire et
capricieux

tous deux ont de la difficulté de concentration pour lire,
avec pour l’un :

< des symptômes mentaux en écrivant

 

hypersensibilité à la douleur qui leur est intolérable et s’accompagne de sueurs avec des algies de la face et des céphalées qui sont > par le mouvement :

la nuit et gauches, < courant d’air

> en enveloppant la tête

> par des applications
froides

la transpiration du cuir chevelu se retrouve dans les deux, mais localisées différemment :

à l’occciput au front

 

pâleur du visage / pdt  règles /
après manger
rougeur du visage / de douleur / des
dents

la  douleur des dents est accusée par :

tout ce qui est froid

tout ce qui est chaud

pourtant tous deux voient leurs douleurs améliorées par l’eau froide, alors qu’ils ont une :

aversion pour les boissons froides aversion pour les boissons
chaudes

 

ils ont tous deux des douleurs crispantes, coupantes, de crampes avant la selle, mais:

selles vertes en frai de grenouille,
acides

selles hachées, oufs
brouillés

la surexcitation pdt la fièvre se retrouve dans les 2 remèdes, mais:

pdt la fièvre ( chaleur)       

pdt le frisson et la
transpiration

aversion à se découvrir pdt la
fièvre

frilosité en se découvrant pdt la fièvre

tache le linge en jaune

transpiration sanglante

 

éruptions douloureuses

éruptions indolores

toux dans une pièce

toux < en plein air

mais désir de plein air

aversion pour le plein

 

Chamomilla ne reçoit pas assez d’attention, même si ses parents sont présents. » RS

 

 REMEDE COMPLEMENTAIRE :

Chamomilla

SUIVENT BIEN :

Caust., Phos., Puls., Sep., Sulph.

 

HYPOTHESES SUR LA COMPREHENSION DE MAG-C. :

Chaque étape qui l’éloigne de l’enfance représente une épreuve (M.Brunson.)

C’est l’orphelin qui ne demande rien, qui a besoin de très peu de sommeil et de nourriture. (R. Sankaran)

C’est le remède du Petit Poucet qui rêve d’être perdu dans la forêt (J. Simar)

Nostalgie de l’état d’insouciance de l’enfance. ( P. Servais).

 

 BIBLIOGRAPHIE

Allen H.C. 11, Symptômes clefs de la Matière Médicale, trad. C. Peyrard, Similia 1988

Allen H.C. 11, Matière médicale de la fièvre, trad, J.F. Plaisant, Similia 1990

Boericke W., Matière Médicale, 1927, trad.Guéniot G., Similia 2e éd. 1997

Brunson *, « Dur de ne plus être bébé », Proceeding 5e congrès du CLH, 1994 pp 64-80

Charrette, O.CR, Précis d’Homéopathie, Impr. de la Presse de l’Ouest 1932

Chitkara, H.L.+, New Comprehensive Homeopathic Materia Medica of mind, B.Jain P. 1995

Cosnier Frédéric, Magnesia-carb.: « Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple« ,

Duprat, H.65, Traité de Matière Médicale, J.B. Baillière & fils 1948

Farrington,E.A.FR2, Matière Médicale clinique, trad. J.P. Tessier, Similia 1988

Guermonprez M.MG, Matière Médicale Homéopathique, Doin 1985

Hodiamont, G.HD, Homéopathie & physiologie, Similia & J.B. Baillière 1983

Kent, J.T.1′, Matière Médicale Homéopathique, trad. H. Périchon-Bastaire. & R. Demarque,

Les Annales Homéopathiques Françaises 1976-77

Lathoud, J.A.64, Etudes de Matière Médicale homéopathique, Martin & Ternet èd. 1932

Nash E.B.41, Guide de thérapeutique homéopathique, trad. R. Demarque, Boiron 1984

Phatak PTK1,

Sankaran RS,

Simar J., HoméopathieFrançaise 1990 ; 78 N°1 pp 26-32

Vannier L., Précis de Thérapeutique Homéopathique, Doin 4e éd. 1977

Vermeulen, F. VML, Concordant Materia Medica, Merlijn P. 1994

Vermeulen, F. VML, Synoptic Materia Medica, tome I, Merlijn P. 1992

Vithoulkas VH

Voisin, H.VS1, Matière Médicale du Praticien Homéopathe, Maloine 1980

Zissu, R.& Guillaume, M., Fiches de Matière Médicale homéopathique, Doin1977-79

Les contes de Perrault, dessins de Gustave Doré, Sacelp 1980, Le Petit Poucet pp.

 

Tags: , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.