M6M4 : NUX VOMICA I

Ce que l’on doit retenir avant toute chose c’est que Nux répond souvent à un état d’intoxication et / ou de surmenage de l’organisme, c’est dire la fréquence de sa prescription dans notre société.
Bien des fois devant un cas où les symptômes ne sont pas clairs mais où domine l’irritabilité et une notion de droguage il faudra prescrire Nux avant toute chose. Ce remède végétal sera ainsi capable d’améliorer beaucoup des symptômes du cas, sans toutefois présenter la profondeur d’action de Sulfur. Une fois les choses « décantées » on verra souvent apparaître clairement l’indication d’un remède qui le complétera et qui correspond à la strate suivante.

Tags: , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.