M5T35 : LA SYCOSE – Deuxième partie 14/02/2013

On poursuit le cours sur les manifestations morbides physiques de la maladie. Mais l’approche pédagogique ici est un peu différente puisque l’on part de la thérapeutique pour décrypter l’état sycotique. Autrement dit, quelles sont les maladies qui doivent nous faire penser à un miasme sycotique ?
Les désordres métaboliques indiquent souvent la présence de ce miasme. En effet, les processus anaboliques sont augmentés et les processus cataboliques sont diminués. Ils sont examinés en détail dans ce cours.
Portrait rapide de deux maitres de la sycose : Thuya et Nitric Acidum.

Pourquoi, à un moment donné, notre force vitale est-elle obligée à passer en « mode » sycotique ? Le cours nous décrit le passage de l’état psorique à l’état sycotique.

Pour une maladie donnée, il peut être intéressant de noter les différentes réactions de l’énergie vitale en fonction du miasme émergeant. L’exemple est donné ici avec l’hypertension qui ne se manifeste pas exactement de la même manière chez le patient selon le miasme qui domine.

Peut-il y avoir des éruptions cutanées dans la sycose ? Si oui, en quoi sont-elles différentes des manifestations psoriques ?

Tags: ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.