M4T28 : LES MIASMES 24/01/2013

Paragraphe 72 à 77 de l’Organon

Les principes généraux de la médecine étant terminés, nous débutons avec ce cours l’approche médicale avec notamment la façon d’examiner le patient.

Paragraphe 78 à 81 de l’Organon

« Le miasme est une aide, un outil de recherche du type de médicament que vous allez administrer » Edouard Broussalian

Quel est l’intérêt du diagnostic pour l’homéopathe ? Sert-il vraiment à choisir le médicament ?
Faut-il partir de la thérapeutique pour traiter un cas (chercher le remède de la maladie) ? Il nous est montré ici que dans les maladies aiguës, il convient de trouver le remède qui convient au cas parmi les grands remèdes de la maladie.
Il existe des substances capables de désaccorder et de bouleverser l’énergie vitale. Les médicaments et l’intoxication des produits chimiques issus de l’industrie agroalimentaire en sont quelques unes. Il en résulte des pathologies chroniques appelées miasmes qui n’ont aucune tendance à la guérison quelques soient les efforts que nous faisons pour rendre excellente notre hygiène de vie.
L’homéopathe doit connaitre les miasmes non pas pour en faire une classification fumeuse pseudo-scientifique mais pour l’aider à diagnostiquer la maladie.
L’homéopathie peut-elle tout guérir ? Hahnemann semblait dire que certains cas étaient incurables. A quoi reconnait-on qu’un cas est incurable ?
Combien de temps faut-il pour rattraper X années de maladie avec l’homéopathie ?
Le cours répond à toutes ces questions.

Tags: , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.