M2T14: CONSEQUENCES DE L’ACTION DYNAMIQUE DES MEDICAMENTS

Paragraphe 16 de l’Organon

Nous continuons à développer le cours précédent en commençant par évoquer la possibilité de tester les effets des doses homéopathiques sur le système nerveux autonome en rendant hommages aux travaux de Guy Buckley Stearns.
C’est seulement par leur action dynamique sur l’énergie vitale que les remèdes curatifs peuvent rétablir et rétablissent réellement l’équilibre biologique et la santé. La maladie n’est qu’un état modifié de l’état de santé, un simple désaccordement. Tous deux sont « transmuables » de l’un dans l’autre.

Le médicament ne diffère en rien de l’agent hostile. Tous deux sont des influx dynamiques perçus par la force vitale. Nous continuerons en développant la notion de « guérison ».

Tags: , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.