M11T75 – Homéopathicité partielle – Pénurie de symptômes (d) – Niveaux de santé

M11T75 – Homéopathicité partielle – pénurie de symptômes 4 / Niveaux de santé

Lors d’affections externes d’origine non traumatique, il est formellement interdit d’appliquer un remède en application locale, car cela ne ferait qu’une suppression du symptôme pour refouler le mal plus profondément en interne. De même, il n’est pas sage de prescrire en application locale le remède interne prouvé efficace car le symptôme externe disparaissant plus vite que l’affection interne, on pourrait croire à tort que le malade est guéri. Enfin, Hahnemann introduit ici la notion fondamentale de terminer la guérison par l’anti-psorique, que nous discuterons plus en détail dans les prochains cours.
Ceci nous amène au sujet des niveaux de santé, car un symptôme externe est finalement un compromis pour la force vitale, qui parvient grâce à son niveau d’énergie à contrôler la perturbation dont elle est atteinte en la confinant sur le plan externe, évitant ainsi l’atteinte d’un organe vital. On comprend donc bien que supprimer ce symptôme revient à refouler le mal en interne et à diminuer le niveau d’énergie du patient, à le faire dégringoler dans son niveau de santé.
En fin de cours, nous verrons comment mieux comprendre l’intrication d’un miasme avec la force vitale à la lumière de la topologie que nous avons déjà étudiée.

Tags: , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.