M11T71 – Homéopathicité partielle – Pénurie de médicament (b)

M11T71 – Homéopathicité partielle – pénurie de médicament 2

Si deux remèdes rivalisent pour un cas, il ne faut jamais donner les deux en même temps car nous n’avons aucune idée des interactions, ni donner l’un puis l’autre sans réévaluer le nouveau tableau apparu après la prescription du premier, qui peut ne plus correspondre du tout au deuxième remède. Il est important de bien connaître les interrelations entre les médicaments pour conduire au mieux une cure en zigzag. En chronique, il faut toujours baser sa prescription sur la strate active, le groupe le plus récent de symptômes. Et c’est seulement lorsqu’un simile aura épuisé son action bénéfique qu’on s’autorisera à changer de médicament. Nous verrons aussi dans ce cours les différents testings médicaux et comment ils peuvent nous aider à la prescription dans la pratique.

Tags: ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.