De récentes données présentées devant le U.S. Centers for Disease Control and Prevention’s (CDC) Advisory Committee on Children’s Vaccines a révélé des informations choquantes sur les effets du vaccin contre la grippe H1N1 sur les femmes enceintes.

Symbole de la destruction de toute une génération

Symbole de la destruction de toute une génération

D’après le rapport, le taux de fausse-couches chez les femmes enceintes durant la pandémie de grippe porcines de 2009 a explosé pour atteindre un taux de + 700 % en comparaison des années précédentes, ce qui montre directement du doigt le coupable présumé. Mais le CDC nie cette évidence et continue d’insister sur le point que personne n’a été affecté.

D’après le CDC, presque 50% des femmes enceintes ont été vacinées pendant la saison grippale 2009 / 2010. Celles qui ont suivi les conseils de leur médecin et se sont fait vacciner avec le vaccin antigrippal saisonnier ont eu 3 fois plus de chances de contracter la grippe, alors que celles qui ont eu le vaccin H1N1 avaient 10 fois plus de chances de la faire. Et les chiffres montrent clairement que parallèlement avec l’augmentation des vaccinations dues au H1N1, survient le pic des fausses-couches et le très grand nombres d’effets indésirables rapportés.

Mais le CDC ne semble pas se soucier des faits et de nombreux rapports indiquent que l’agence n’a jamais rapporté ces informations vitales aux fabricants de vaccins. En fait, lorsqu’on lui a présenté ces donnés pour la troisième fois, le Dr. Marie McCormick, directrice du U.S. Department of Health and Human Services (HHS) Vaccine Risk and Assessment Working Group a eu l’audace de déclarer qu’il n’y avait aucun effet secondaire causé par la vaccination H1N1 chez les femmes enceintes.

Eileen Dannemann, directrice du National Coalition of Organized Women qui a présenté ces informations, s’insurge « Ces déclarations fallacieuses du CDC ont permis de donner le feu vert au CDC’s Advisory Committee on Immunization Practices (ACIP) pour maintenir leur recommandations et vacciner tout le monde pour la saison 2010 / 2011, y compris les femmes enceintes »

« Le nouveau vaccin 2010 / 2011 contient les mêmes éléments qui sont impliqués dans le meurtre de ces fœtus: le composant viral H1N1 et le mercure neurotoxique (Thimerosal). Il contient 2 autres composants viraux de plus, soit une injection 3 en 1 pour tout le monde »

foetusDe plus le nombre de rapports déclarant des « morts in utéro » [en anglais « fetal demise », terme habituellement utilisé pour les morts fœtales survenant après la 20ème semaine de gestation] a augmenté de 2440 % en 2009 par rapport aux années précédentes, ce qui est encore plus choquant que la statistique des fausses-couches. Cela n’empêche pas le CDC de continuer à mentir au public en ce qui concerne le vaccin en continuant de presser tout le monde, y compris les femmes enceintes à se faire vacciner.

J’attends confirmation ou infirmation de ces chiffres épouvantables, merci à nos lecteurs de faire des recherches de leur côté. EB

 

Traduction de l’article paru sur : natural news

Pour lire vous même le rapport: vaccin H1N1

Découvrez également cet article.

Tags: , , , , ,

Une réponse à “Vaccin H1N1 : explosion du nombre de morts foetales et fausses-couches” Subscribe

  1. Mielline 08/07/2012 at 18:28 #

    « Pharmacritique » est un excellent blog où vous pouvez puiser une mine d’informations à ce sujet.
    Cordialement.
    http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.