Eventualité neuf

Eventualité 9

Courte aggravation suivie par une amélioration locale et générale et rechute partielle malgré la répétition du médicament.

C’est le cas où une seule prise du médicament semble agir magnifiquement après que le patient ait produit quelques signes réactionnels montrant l’activité du médicament, mais l’amélioration fulgurante décrite semble ne pas durer en proportion du splendide résultat initial.
Observation-09
Niveaux : A à C.

Diagnostic : l’organisme absorbe avec avidité la première dose et la sensibilité à celle-ci se tarit rapidement.

C’est une variante de l’observation 1. Ici nous sommes ennuyés car l’état un peu extatique à la suite de la dose semble ne pas perdurer. Nous ne sommes pas en présence d’une véritable rechute, cas traité dans l’observation 10, mais bien dans la situation où les principaux symptômes qui nous ont servi de guides pour la prescription se sont quasi complètement amendés mais le cas ne veut plus progresser

La nouvelle posologie nous affranchit de l’attente qui serait obligatoire en dose sèche : l’organisme a littéralement pompé la première dose et il reste peu de sensibilité pour la même préparation. En d’autres termes, vous essaierez de monter la puissance de la dose en secousses et quantité, sans grand résultat en général. C’est typiquement le cas où la dose a « trop bien marché » et vous n’hésiterez pas à monter la préparation d’un cran, c’est à dire de passer par exemple de 0/1 à 0/2.

Tags: , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.