Eventualité cinq

Eventualité 5

Les symptômes physiques s’améliorent après qu’ils se soient aggravés au début du traitement mais il n’y aucune réaction au niveau émotionnel/mental ni sur le plan énergétique général.
Observation-05
Niveaux : A et B sans troubles émotionnels / mentaux. C nécessitant plusieurs remèdes successifs.

Diagnostic : homéopathicité parcellaire.

A part les niveaux de santé élevés où le niveau d’énergie est tel que la symptomatologie est confinée sur le plan physique, ce cas de figure est typiquement celui où vous attaquez un cas du groupe C qui vous consulte pour une pathologie physique qu’il faut traiter sans attendre. Vous êtes donc obligés de vous baser sur le groupe nouvellement apparu de symptômes. Une fois la crise gérée, vous pouvez mieux voir le médicament qui est plus adapté à la totalité.

C’est ce genre cas que nous cultivons volontiers lorsque nous ouvrons un traitement avec Aconit, Nux-vomica ou autre, avant de donner Sulfur ou Sepia. Ainsi nous faisons remonter le niveau d’énergie et le patient pourra mieux supporter le puissant médicament qui suit.

Dans ce cas vous basez la répétition sur le retour du ou des symptômes physiques en vous contentant de faire progresser le cas pas à pas.

Tags: , ,

Une réponse à “Eventualité cinq” Subscribe

  1. eric 31/12/2014 at 08:02 #

    Il me semble que s’il s’agissait d’un groupe A ou B sans symptôme mental, émotionnel, la ligne de courbe (celle en gras) ne serait pas située si haute dès le départ mais quasiment à minima.
    Ainsi, par conséquent, cette situation correspondrait au groupe C.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.