Eventualité dix-neuf

Eventualité 19

Aggravation plus ou moins longue, puis retour à la case départ après une amélioration qui a très peu duré. L’erreur fatale par excellence.
Observation-19
Niveaux : C haut à moyen.

Diagnostic : Dynamisation trop basse. Antidotage.

Cette réaction était la plus difficile de toutes à interpréter quand on prescrivait en dose sèche. Le patient traversait une période parfois longue où on pouvait voir la lutte du médicament contre l’état pathologique, sans vraiment savoir qui allait gagner. Comme ce jeu où chaque équipe tire sur la corde, il y avait un quasi équilibre des forces. Alors une petite amélioration survenait, puis retour à la « case départ. » C’était la situation où la dose « manquait de pêche », elle « brassait, remuait » le cas mais manquait d’énergie pour franchir la « couche de nuages » si je peux employer autant de métaphores. Une nouvelle prise amenait alors souvent des résultats spectaculaires.

On peut ici être en présence d’une variante de la 10ème éventualité, avec la survenue d’un antidotage alors que la dose commençait à faire sentir ses effets favorables.

Ce genre de cas ne doit pas vous décourager. Typiquement vous serez tenté de quitter le médicament pour en essayer un autre, ce qui est une erreur fatale. Montez simplement la dynamisation et la plupart des fois vous assisterez à l’amélioration du patient dès la première prise de la nouvelle préparation.

Tags: , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.