Des émissions grand public très bientôt

lien vers la page des archives vidéos grand public

Des émissions grand public, pour quoi faire?

On en avait par dessus la tête d’écouter des tas d’âneries sur l’homéopathie sans pouvoir nous faire entendre, c’est pourquoi l’Internet nous a immédiatement fascinés depuis la création de Planète Homéo en 1996. En 17 ans, que de progrès ! Le site a inspiré bien des carrières d’homéopathes et nous avons hissé bien haut nos couleurs, celles de la révolution qu’attend la médecine depuis si longtemps. Le cours par Internet connaît un succès croissant avec plus d’une centaine d’étudiants en langue française tandis que nous ouvrons sous peu le version anglophone…

A partir du mois de novembre, nous proposerons des émissions sur une base hebdomadaire où nous aborderons tous les aspects de la santé vus par l’homéopathie. Nous pourrons ainsi former efficacement le public pour qu’il réclame des médecins homéopathes compétents et surtout qu’il puisse savoir faire face aux petites urgences. Notamment les parents auront des informations convenables pour apprendre à observer leur enfant malade afin de rapporter une observation correcte au médecin. Nous aurons aussi bien des interviews, de patients, de médecins nous racontant leur pratique, etc. Bref, on espère nous faire plaisir et surtout vous faire plaisir.

Automédication, oui mais la bonne…

En tant que médecins homéopathes, nous subissons tous les jours les méfaits de l’automédication sauvage qui brouille complètement les symptômes d’un cas.

m5t34Il faut dire que presque tout le monde se sent autorisé à y aller de son conseil. Votre voisine, votre concierge, votre jardinier, votre puéricultrice, et qui sais-je encore, vous diront par exemple: “mais oui madame, donnez Chamomilla 9 CH tous les jours dans le biberon de votre bébé, il fera mieux ses dents!” Au nom du Ciel, même si Chamomilla est souvent indiqué lors de la dentition, il n’agira que si les signes qui l’appellent sont présents: le bébé est énervé, il a une joue rouge, l’autre pâle, il ne se calme que s’il est bercé dans les bras, etc. Sinon, tout ce que vous ferez sera d’empoisonner le bébé au Chamomilla et de greffer les signes décrits ci-dessus à votre enfant.

Alors, oui, l’automédication est nécessaire car on ne peut pas toujours demander l’avis de son médecin, et qu’il faut aussi apprendre à se débrouiller tout seul dans la vie! Désormais une WebTV, Planète Homéo vous proposera des émissions grand public sur l’homéopathie. Nous tenterons de répondre à vos questions, tout en continuant d’aborder des thèmes importants :

–        comprendre les principes de base de l’homéopathie

–        comprendre les niveaux de santé et posséder une vision de la notion de santé et de maladie

–        connaître les signes d’un médicament et savoir quand le prescrire

Nous aurons aussi régulièrement une émission consacrée à l’Agro-homéopathie qui vous permettra de prendre soin de vos plantes sans plus avoir recours aux produits chimiques.

Bien entendu, c’est spécialement dans le domaine de la pédiatrie que nous répondrons aux questions des parents, souvent confrontés pour la première fois de leur vie à des choix difficiles, se posant des questions qui effleurent rarement l’esprit des médecins.

Homéopathie, oui mais la vraie…

Posséder cette culture homéopathique sera pour vous le garant de faire pour votre famille le choix d’un médecin homéopathe compétent. Tous ceux qui ont un peu vécu savent que ce ne sont pas les bouts de papier -je voulais dire les diplômes- qui font la qualité du prescripteur.

Dans cet Art de guérir il vous faudra trouver quelqu’un qui possède cette approche artistique et les qualités humaines inhérentes à cette fonction. Mais aussi une personne qui ait étudié son sujet et connaisse bien la Science médicale homéopathique.

Aussi vrai qu’on peut reconnaître un arbre à ses fruits, vous reconnaîtrez la pertinence du prescripteur à son ordonnance. Elle sera la plus simple possible, ne comportant qu’un seul médicament, en quantité minimale et avec des consignes simples pour sa répétition.

Swift décrit dans les Voyages de Gulliver la guerre absurde que se livrent deux royaumes: ceux qui ouvrent les oeufs par le petit bout contre ceux qui ouvrent les oeufs par le gros bout. Dans tous les cas, on arrive à satisfaire sa faim.

chemin arduL’homéopathie démontre qu’il n’y a qu’une seule façon de bien faire, pas deux ni trois, et le chemin est si ardu qu’une vie entière ne suffit pas pour l’étudier. L’homéopathie, basée sur des lois et des principes, repose sur un ensemble de propositions qui sont indépendantes les unes des autres. On obtient les résultats maximum uniquement si on les met toutes en application. Les quatre points cardinaux de l’homéopathie sont:

  • Le principe d’individualisation
  • Le remède unique
  • La dose dynamisée
  • La quantité minimale

Vous vous rendrez compte, si ce n’est pas déjà fait, que peu nombreux sont les véritables homéopathes. Hahnemann, le fondateur de l’homéopathie, a écrit et mis à jour tout au long de sa vie l’Organon, l’ouvrage magistral qui décrit la méthode homéopathique, que si peu de gens connaissent actuellement et que si peu de médecins ont étudié, voire simplement lu.

L’aphorisme 1 sonne toujours comme un message étincelant malgré les années, car nos problèmes humains sont restés les mêmes et que l’homéopathie en décrit les réactions:

1La plus haute et même l’unique vocation du médecin est de rétablir la santé des personnes malades (a), c’est ce qu’on appelle guérir.

                (a) Sa vocation n’est pas de forger de prétendus systèmes, en combinant des idées creuses et des hypothèses sur l’essence intime du processus de la vie et de l’origine des maladies dans l’intérieur invisible de l’organisme (ambition qui fait gaspiller à tant de médecins leurs forces et leur temps).

                Sa vocation ne consiste pas non plus à chercher par d’innombrables tentatives d’expliquer les phénomènes morbides et la cause prochaine des maladies, etc., qui leur est toujours restée cachée.

                Son but  ne vise pas davantage à se prodiguer en paroles inintelligibles et en un fatras d’expressions vagues et pompeuses, qui veulent paraître savantes afin d’étonner l’ignorant, tandis que les malades réclament en vain des secours !

                Nous en avons assez de ces savantes rêveries que l’on appelle médecine théorique et pour lesquelles on a même institué des chaires spéciales et il est grand temps que ceux qui se disent médecins cessent de tromper les pauvres humains par leur galimatias et commencent enfin à agir, c’est-à-dire à secourir et guérir réellement.

Nous aider à développer l’homéopathie

Souvent les médecins sont fermés aux nouveautés tandis que la plupart des gens sont avides de connaissances nouvelles. Ainsi, pour nous homéopathes, former le public représente aussi un puissant moyen pour aider à changer la face de la médecine et créant une communauté qui seule pourra faire enfin évoluer la situation.

L’homéopathie est une médecine jeune, âgée d’à peine 200 ans, tandis que la vieille médecine remonte à la nuit des temps.

delacroix-615L’homéopathie est une véritable révolution tant médicale que culturelle. Au lieu d’enchaîner les gens souffrants à des drogues de plus en plus invasives et répressives, elle donne les moyens à l’organisme de se libérer. Au lieu de rester à un dialogue superficiel avec le patient, en se contentant d’empêcher l’expression d’une symptomatologie locale, elle oblige à aller au fond des choses pour rétablir la santé. L’homéopathie nous remet face à nos sentiments et face aux problèmes qu’on n’a pas pu ou voulu assumer dans notre vie. Au lieu d’infantiliser et de rendre dépendant, elle apporte une relation d’adultes et elle libère.

Pour toutes ces raisons, et bien d’autres encore, en ces temps de décadence médicale, l’homéopathie présente donc pour les intérêts en place un danger qu’il convient de circonvenir… par tous les moyens.

L’homéopathie a changé la relation du médecin avec les malades, qui ne sont plus un objet de soin mais un sujet de soin. En retour, les patients, qui sont les premiers concernés par leur santé, se sont mobilisés dans de nombreux pays pour la défense et la propagation de l’homéopathie.

Hahnemann l’écrivait il y a 200 ans, l’homéopathie est la médecine du futur. Notre plus grand souhait en réalisant ce site est de contribuer à développer le nombre d’homéopathes. L’humanité a un besoin de plus en plus pressant d’une médecine écologique, la planète entière se met à le hurler. Mais il n’y a pas pire sourd que celui qui ne veut entendre.

lien vers la page des archives vidéos grand public

Print Friendly

Tags: ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.