Canaris

Canaris

Bonjour à tous.

Nous avons le temps avant de profiter de l’été de nous mettre à un cas clinique vidéo de plus. Je vous propose cette fois-ci le cas d’un canari aphone depuis un an. L’énoncé est très simple, vous devez bien connaitre les propriétés des médicaments pour dégainer le bon médicament.

 

 

 

 

 

31 Août 2011: Voici les commentaires concernant vos réponses:

2 Septembre 2011: Le corrigé proprement dit.

Tags: , , ,

25 réponses à “Cas 07. Le canari aphone” Subscribe

  1. Pierre Maugeais 01/07/2011 at 18:29 #

    Bonjour, je profite du fait que l’on puisse encore s’exprimer en français sur le site pour donner mon avis sur le canari.
    En restant basique, aphonie, asthme inflammation larynx: argentum nitricum.
    Quand on sait que le canari est un chanteur, on peut également introduire aphonie chanteurs.
    Merci pour le cas.
    Pierre

  2. Michèle Bärtschi-Guedj 01/07/2011 at 20:41 #

    Coucou,
    Douleur larynx en chantant: aconit, spongia
    respiration sifflante
    aphonie, asthme..
    je reste donc sur Aconit
    un bel été à tous et joli chant au canari! Michèle

  3. Xavier 01/07/2011 at 20:47 #

    Et pourquoi pas Argentum metallicum (aphonie chez un chanteur né), larynx douloureux avec aggravation en chantant.
    Ravi d’être de retour parmi vous!

  4. Michèle Bärtschi-Guedj 01/07/2011 at 21:33 #

    Auto-correction, je viens de lire le Hering texte en anglais que tu nous avez fait parvenir et spongia est le remède qui semblerait indiqué!

  5. Paul Labrèche 01/07/2011 at 23:43 #

    Je ne serais pas trop tenté par un Spongia ou un Aconit que je perçois davantage comme remède en aiguë, a priori. Peut-être ai-je tord. Argentum Nitricum semble bien se justifier – par contre, j’ai une interrogation à savoir si il est pertinent d’utiliser la rubrique aphonie chez les chanteurs parce que Monsieur Canari chante alors qu’au fond c’est sa manière naturelle de communiquer et qu’il ne connait pas d’autres façons de s’exprimer? Pour suivre cette logique, ça voudrait aussi dire que les rubriques Aboyante, seraient d’utilité pour tous nos petits Fidos malades?! Si par contre, la rubrique est pertinente dans ce cas-ci, il faudrait aussi considérer Causticum qui est aussi répertorié + douleurs au larynx + dyspnée mais il ne semble pas être présent sous Respiration sifflante.

    En première intention, le remède qui m’est venu à l’esprit c’est Phosphorus, un remède important de laryngite chronique, d’aphonie et de douleurs au larynx. En allant valider dans Kent, j’ai vu que c’est aussi un remède d’asthme au 2e degré chez Kent et au 1er degré sous Respiration sifflante. Lathoud reprend : «il ne peut parler à cause de la douleur provoquée par un chatouillement dans la gorge.»

  6. Delaunay Alain 02/07/2011 at 08:02 #

    Je vais donner une réponse sans doute erronée car :
    Je n’ai pu interroger ce canari pendant au moins 2 heures pour
    déterminer son hallucination fondamentale. Se prend- il pour un
    ver de terre, un aigle ? Impossible à savoir.
    Quant au miasme il s’agit vraisemblablement du Miasme Psittacosique mais
    Je n’ai pu encore en déterminer tous les remèdes. Rv au prochain séminaire.

    Donc en appliquant une Homéopathie basique, d’après les seuls symptômes
    rapportés par son propriétaire, voici ma répertorisation avec un symptôme
    humain dont on peut se passer d’ailleurs :

    -Douleur larynx parlant
    – Douleur Larynx chantant
    – Respiration : asthme
    —Aphonie

    Si le volatile, ne semble pas effrayé à l’approche de son propriétaire ou tout autre cause
    banale, j’élimine Aconit.
    Reste donc SPONGIA grand remède de pathologie laryngée

  7. Michel VAN BEVER 02/07/2011 at 23:40 #

    ARUM TRIPHYLLUM

    respiration sifflante comme de l’asthme, voix enrouée des chanteurs, …

    larynx, douleur contuse chez les chanteurs

  8. Jacques Perick 03/07/2011 at 08:32 #

    Bonjour Edouard ,

    Merci pour to site

    Devant ce petit oiseau qui n’arrive même plus à chanter (sa seule manière de communiquer) , qui perd de son autonomie ( essence même du remède ) ; devant cet enrouement avec aphonie et grande sécheresse du larynx ( Hering) , et en me basant sur un grand thème du remède qui est « SUFFOCATION » – as if breathing through a sponge (Clarke) – as if stopper or valve were in larynx (Clarke, Hering) , je pense à SPONGIA , cet animal qui est obligé de rester fixé comme un végétal , et qui doit être rôtie pour être prescrite …

    Bonne journée et bonnes vacances à tous

    Jacques

  9. Xavier 04/07/2011 at 08:30 #

    J’ai pris le temps de faire une répertorisation avec Mélanie :

    Symptômes :
    LARYNX / DOULEUR / Larynx / chantant, en
    RESPIRATION / ASTHME (Voir Sifflante, Dyspnée, Dyspnée-Expiratoire, Wheezing)
    LARYNX / VOIX (Voir Psychisme-Élocution; Voir Bouche-Élocution) / aphonie

    Spongia arrive effectivement en tête, présent pour chaque symptôme et avec un troisième degré pour les deux premiers symptômes.

    Je mets de côté Argentum qui m’était venu à l’esprit en premier.

    Xavier

  10. Véronique 04/07/2011 at 14:29 #

    Bonjour Edouard,

    Je me lance. J’ai pris comme symptômes :
    – larynx aphonie
    – respiration sifflante
    – respiration asthmatique
    – douleurs dans la larynx quand chante (mais chante-t-il vraiment ou bien est-ce notre équivalent de « parler »?)

    Spongia et Aconit ressortent. Je pense plutôt à Spongia.
    Merci pour ces cas,
    Bonne journée

  11. Joséphine Dedet 05/07/2011 at 09:40 #

    Bonjour à tous,

    Plusieurs remèdes me sont venus à l’esprit : tout de suite Spongia, puis Carbo veg (aphonie à l’effort), puis Argentum et Causticum (respiration asthmatique).
    En regardant le répertoire de Kent, j’en reviens à ma première idée, qui est la plus simple : Spongia, pour les raisons suivantes :
    – douleur dans le larynx quand chante (degré 3)
    – respiration asthmatique (degré 3)
    – et puis (peut-être ai-je tort), mais ce petit geste d’Edouard sur la vidéo qui porte la main à sa gorge comme s’il allait étouffer, et qui m’a fait penser à l’éponge coincée dans la gorge de Spongia !

    Bonne journée !
    PS. J’ai éliminé Phos car son aphonie n’est pas douloureuse, d’après le répertoire.

  12. olivier RS 05/07/2011 at 13:24 #

    hello ed…

    initialement mon choix aurait été stannum ( grande faiblesse générale, en particulier du thorax ce qui l’empêche de dire le moindre mot) : on le retrouve a LAR : voix enrouee douloureuse a coté de bell, phos, arg-m.

    une autre rubrique a attiré mon attention : LAR voix enrouee empeche de parler : avec PHOS au 3° degré mais également caust et mag-m, cuprum met et paris (quoique ce dernier pourrait être envisagé s’il est seul mis en avant sur son perchoir!!!)

    donc je dirai s’il est épuisé au bas de sa volière : stann… si il a encore plein d’énergie pour essayer de chanter : phos
    et si il a rencontré gros minet aconit

  13. bernard guillem 06/07/2011 at 14:14 #

    cela fait bien longtemeps que je ne suis pas allé sur le site faute de temps …
    d’res ce que j’ ai comme symptomes je met en premier phosphorus (dysphonie chronique peu douloureuse) spongia enn second et arum en 3e position.
    amitiés
    bernard

  14. pascal guise 08/07/2011 at 08:43 #

    bonjour à tous
    mes réflexions pour ne pas reprendre les remèdes cités (spongia, argentum)
    dans la vidéo, Edouard, tu portes la main à ton cou comme s’il y avait une sorte de constriction au niveau de la gorge
    pourquoi pas lachesis ?
    j’aimerais également avoir ton avis sur deux remèdes « possibles » : manganum et bromum; quelles sont leurs indications en pathologie laryngée ?
    le tout étant de continuer à apprendre encore et encore la matière médicale
    bien homéopathiquement
    pascal

  15. Michèle Bärtschi-Guedj 08/07/2011 at 11:06 #

    Le docteur Schmidt, quant à lui, aurait donné Causticum :) à son canari! « L’enseignement du docteur Pierre Schmidt » textes recueillis par le Dr. J. Baur, Edtions Similia. J’attends donc le DD. Merci et à bientôt pour les devoirs de vacances d’été!

  16. MAROGER Katherine 19/07/2011 at 07:57 #

    t’ecoutant , je pense à spongia ……il ne faut pas avoir d’à priori , donc je reflechis ( cela m’arrive ):
    pas de symptomes etiologiques , ni mentaux , ni notions d’aggravation ou d’amelioration
    laryngite ….. DOULOUREUSE ? aphonie
    RESPIRATION ASTHMATIQUE respiration sifflante
    endolorissement larynx quand il essaie de chanter

    je reviens à mon idee : spongia grand remede d’affections laryngees et d’hypertrophie

  17. Francis 22/07/2011 at 20:04 #

    Bonjour,
    LARYNX ET TRACHEE, VOIX, extinction de voix:Spongia en tête, suivi de Drosera;
    LARYNX ET TRACHEE, douleur du larynx, aggravée en chantant: Spongia, suivi de Drosera;
    RESPIRATION, sifflante: Spongia sans Drosera.
    Aconitum et Stannum qui suivent n’ont pas d’extinction de voix.
    Retour aux Matières médicales:
    LATHOUD: « Enrouement, voix rauque, puis aphonie à la suite d’un coup de froid », appuyé sur une citation de Kent: « enrouement, puis aphonie ». « Sensation de sécheresse du larynx avec sensation de striction et de brûlure ». La douleur « de la trachée (…) pire en parlant » n’est mentionnée qu’avec la toux. « Dyspnée asthmatique améliorée en se tenant assis dans le lit ».
    SYNOPTIC 1: « Asthme; absence de râles muqueux, sécheresse ». La douleur du larynx est aggravée en chantant. L’enrouement est mentionné, pas l’aphonie.
    GUERMONPREZ: « Toux dyspnéisante, douleur laryngée et trachéale brûlante, raucité de la voix, aphonie. » L’aggravation par le chant n’est pas mentionnée. Aggravation par « l’effort » dans les généralités.
    BOERICKE: « Enrouement; sécheresse du larynx qui est brûlant et contracté » et plus loin: « Faiblesse de la poitrine; le sujet peut à peine parler (…) Catarrhe bronchique avec sifflement, toux asthmatique » (…). Seules aggravations générales signalées: « en montant, par le vent, avant minuit. »
    DUPRAT: « Douleur dans le larynx en parlant, chantant, avalant (…) Toux sèche, sifflante (…) Asthme par la suppression des règles ». Dans les « correspondances cliniques », de l’enrouement, mais pas d’aphonie.
    VOISIN: « irritation brûlante au larynx ou à la trachée, aggravée en parlant (…) enrouement » en chronique, et « respiration sifflante » en aigu.
    Tous nos Maîtres, et HAHNEMANN le premier, nous ont toujours enseigné de revenir à la Matière médicale après avoir répertorisé. On voit ci-dessus que c’est assez sportif. Bon, peut-être devrais-je acheter la « Matière Médicale Pure » d’HAHNEMANN, comme MM de référence…
    Ici, après ma petite répertorisation, je me fie à LATHOUD, qui cite largement KENT, et je prescris Spongia.
    Bonnes vacances à tout le monde.

  18. Diane 08/08/2011 at 20:13 #

    Bonjour Edouard,
    J’hésite entre Phosphorus ou Kali Carb, selon que je choisis respiration sifflante ou respiration sifflante à l’inspiration avec / douleur larynx / voix aphonie.

  19. Diane 08/08/2011 at 20:23 #

    Je poursuis ma réflexion et
    j’obterais pour « Phosphorus » :
    Douleur au larynx en commençant à parler (3)
    Douleur Larynx (3)
    Voix Aphonie (3)
    Resp Sifflante (1)

  20. Diane 09/08/2011 at 22:51 #

    Encore moi…
    Au risque de me fourvoyer, je viens ajouter au choix de Phosphorus une autre rubrique, que j’ai considéré, mais pas osé écrire.
    => magnétisé/ amél par le magnétisme
    Edouard, tu as dit au tout début, que le Canari réagit bien à l’effet placebo, et comme je crois que ce que tu dis a son importance, j’ai traduis celà par « amel par le magnétisme » , ais-je tort, je verrai, mais j’ose :-))))
    Je sais qu’il serait tellement facile de choisir Spongia mais se serait peut-être trop facile…
    À bientôt de t’entendre et Merci encore!!!

  21. Bruno 12/08/2011 at 17:22 #

    Bonjour à tous,
    dans un premier temps j’aurais donné immédiatement Arnica pour l’aphonie pensant à un effort trop intense.Mais l’année et demi de délais, les douleurs au larynx et la respiration sifflante, un peu asthmatique, m’ont conduit à y réfléchir plus sérieusement.
    Alors c’est vrai qu’Arum tri ainsi qu’Arg meta et Spo ressortent pour l’aphonie et l’action sur le larynx mais l’enrouement visiblement douloureux me ferait opter en première instance pour Phosphorus, mais vraiment sans plus d’assurance que cela entre ces quatre derniers remèdes.

  22. Clement 18/08/2011 at 15:28 #

    Bonjour,

    Pas de symptôme étiologique clairement établi.
    Le canari ne semble pas être « aphone » puisqu’il « commence » et « s’arrête » suite à la douleur:
    Le symptôme étiologique de cette « Aphonie » devient donc, par interpretation, « douleur gorge en parlant »

    Complete Dynamics donne:

    (4x)Throat; pain; talking; while:
    Larynx & trachea; pain; sore, bruised
    Respiration; wheezing, whistling

    Kali- i (100/3)
    Spong (79/3)

    Les 2 ont un fort tropisme respiratoire (asthme&Cie)
    Kali-i est amel par le plein air frais, reste à voir si c’est son cas, mais d’emblée mon choix se porte sur
    Kalium iodatum

    Bonne fin de vacances

  23. Xavier 06/09/2011 at 13:57 #

    Bonjour Edouard,

    merci pour l’exposé pratique des remèdes, j’ai beaucoup appris encore !
    Il y avait peu de choses au départ, mais beaucoup à dire à l’arrivée.
    pas de quoi ricaner de ce canari quoi ! merci à lui

    comme je n’arrive pas à faire de capture d’écran du tableau synthétique, as tu la possibilité de le mettre en ligne stp ?
    merci

    Xavier

  24. Gaby Rottler 09/07/2012 at 19:01 #

    Cher Ed,

    ce cas du canari aphone me rappèle le cas d’un matou avec un granulome eosinophilique. Les symptomes signalaient Phos.
    Parmi les symptomes accompagnants était: le matou jamais ronronna.

    Plusieurs jours après la première dose de Phos le matou pour la première fois commença de ronronner.
    A ce moment je savais que Phos faisait son ‘job’ très bien.

    Bien sur le granulome eosinophilique necessitait un peu plus de temps, mais Phos était tout que le matou avait besoin.

    Amitiés,

    Gaby

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.