Bonne année 2014

On lit la même détermination chez Thomas Jefferson On lit la même détermination chez Thomas Jefferson

N ous nous préparons à entrer dans une année qui marque sans aucun doute l’inconscient collectif avec le début de la Grande Guerre, voici 100 ans. La façon dont nous vivons aujourd’hui et la construction du monde où nous vivons, les haines et les rancœurs accumulées, les conflits toujours en gestation, tout vient de cet évènement terrifiant initié par le geste de Prinzip à Sarajevo.

grande guerre

Regard de Poilu…

La pratique quotidienne nous montre le nombre incroyable de cas de Belladonna, ou encore de Stramonium, qui comportent le symptôme « parle souvent de guerre », deux médicaments qui se résument à la notion de peur ou même de terreur. D’où pensez vous que cela provienne? Des années d’observations vous convaincront comme moi que nous portons tous des « messages » de nos ascendants en fonction de ce qu’ils ont vécu et de notre sensibilité à les développer. Un homéopathe formé correctement voit dans toutes ces manifestations à l’échelle planétaire le monstrueux développement des maladies chroniques, attisé sans répit par une médecine aveugle qui ne cesse de dégrader génération après génération l’état de santé de l’humanité tout en la poussant vers les directions funestes du fanatisme. Se concrétise pour nous davantage chaque année la double menace d’une humanité de plus en plus folle et des épidémies avec des germes rendus multirésistants par l’arrosage d’antibiotiques à tout va. Ceux qui ont étudié les propriétés du médicament Thuja souriront à la lecture de l’article qui annonce que 1 femme sur 200 s’est pensée enceinte sans jamais avoir eu de rapports… La folie devient ordinaire avec le nombre croissants d’enfants ayant appris à détester l’un de ses parents dans les contextes de séparations conflictuelles… Juste deux exemples entre mille pour éviter de vous parler des enfants autistes, des troubles comportementaux devenus la règle chez la plupart des enfants, des gamins de 10 ans sous Prozac… Jamais la lutte n’a été aussi inégale entre les quelques homéopathes qui puissent s’appeler ainsi et la mise en place à l’échelle planétaire d’organisations anti-homéopathiques et d’une médecine de plus en plus totalitaire. Partout il est question d’interdiction, de fermeture, de contraintes supplémentaires. Ces efforts coûteux nous laissent cependant à penser que le petit grain de sable que nous sommes peut vraiment gêner BigPharma. N’oublions pas que le 3ème Principe de Newton est universel: à toute action correspond une réaction. Les patients commencent à s’organiser pour résister à ces institutions mises en place pour notre « sauvegarde ». Il faut saluer ici le très bon site de nos amis Belges, Initiative Citoyenne, en vous recommandant la lecture de l’article consacré à la crise de confiance envers les vaccins. Il faut dire que l’industrie n’y est pas allée de main morte avec le fameux coup du vaccin H1N1. Enfin les consciences se réveillent face à la mise en place de le premier despotisme à la fois universel et sans dictateur que l’humanité ait connue.

On lit la même détermination chez Thomas Jefferson

On lit la même détermination chez Thomas Jefferson

Tous ces évènements vont peu à peu amener les citoyens à se poser la question fondamentale du rôle de l’état dans la société. En clair, quel est le recours des simples citoyens devant un état qui trahit sa vocation de protection de ses administrés ? Combien de temps pourrons nous le tolérer ? A quel moment faudra-t-il se révolter, ainsi que le justifie si bellement la Déclaration d’Indépendance des Etats-Unis ?

Mais lorsqu’une longue suite d’abus et d’usurpations, tendant invariablement au même but, marque le dessein de les soumettre au despotisme absolu, il est de leur droit, il est de leur devoir de rejeter un tel gouvernement et de pourvoir, par de nouvelles sauvegardes, à leur sécurité future.

Cette année, j’ai la fierté de dire pour la première fois que tout espoir n’est pas perdu, grâce à l’excellente promotion de nouveaux homéopathes formés dans l’apprentissage rigoureux de l’Organon. En un an chacun a pu mesurer les progrès vraiment époustouflants à l’aune des résultats cliniques. Nous espérons que toujours plus de médecins se joindront aux cours et au groupe ainsi formé. Une goutte d’eau dans l’océan ? Sans doute. Mais il y a un début à tout comme nous l’a montré Nelson Mandela. Ne l’oublions jamais. Dans les semaines qui viennent, le site va acquérir une dimension internationale par le démarrage des cours en langue anglaise et la parution d’un très grand nombre d’articles issus des journaux du temps où l’homéopathie n’était pas encore entrée en décadence. Si tout va bien vous aurez donc la surprise de voir fleurir des pages en anglais mais aussi en espagnol, en allemand et même en turc. A l’approche du centenaire du début du Génocide des Arméniens, ceci est un symbole fort de la prise de conscience collective qui s’effectue sur la terre de mes ancêtres et de la fraternité qui nous unit dans la défense et la propagation de l’homéopathie. Donc, haut les cœurs ! Patients qui nous lisez, mobilisez vous et faites lire Planète Homéo à vos médecins puisqu’ils semblent incapables de faire la démarche tout seuls ! Amis de l’homéopathie faites circuler l’info. Et pour conclure, ce bouleversant message d’espoir venus des Coptes, stigmatisés dans leur propre pays, persécutés à cause de leur foi depuis l’an 693 ! Ils tournent un clip au milieu des ruines de l… par BlogCopte

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.