GUERISON D’UN ABCES

Par A.V Marshall pour l’ American Homoeopathic Observer Vol IV

Un abcès traînant depuis cinq ans guéri en six jours.

Goldenseal, Hydrastis canadensis

Goldenseal, Hydrastis canadensis

Le 20 octobre 1886, j’étais appelé pour consulter Eli Dono, âgé de dix ans. Il souffrait très sévèrement d’un petit abcès dans la région fessière, environ un pouce et demi à droite de l’épine iliaque postéro-supérieure droite.

HISTORIQUE.- Cinq ans en arrière, alors qu’il était à l’école, ce garçon était poussé contre un poêle, de telle manière que la région décrite plus haut se retrouva en contact avec un coin saillant du poêle et ce, avec une telle force que le garçon tomba à même le sol et se retrouva incapable de se relever sans l’aide de ses camarades. Une maladie sévère s’ensuivit et après quelques semaines on commença à se servir de la lancette afin de permettre au pus de s’évacuer. Dès lors, le garçon pouvait à nouveau s’affairer la plupart du temps. Il a eu plus ou moins des douleurs dans cette région jusque maintenant et de la faiblesse en marchant dans la rue. L’abcès s’est refermé, puis s’est rouvert à nouveau quatre ou cinq fois et l’on a eu recours à la lancette tout autant de fois, si ce n’est plus pendant ces cinq dernières années. La peau dans la région ou se trouve l’abcès était de coloration violet foncé tout le long. Le contour des parties  semblait induré et peu naturellement soudé à l’os. Ceci est l’historique du cas, tel que me l’on présenté les parents de l’enfant.

TRAITEMENT.- A l’époque, je voyais le cas pour la première fois. Il y avait manifestement du pus accumulé et à peine j’y introduisais la lancette, qu’il en ressortit la quantité d’une demi tasse. Deux jours plus tard, le garçon marchait jusqu’à mon cabinet. La peau s’était presque refermée, mais je la séparais à l’aide d’une sonde et après une petite manipulation, je faisais sortir encore quelques gouttes d’un liquide aqueux. La sonde pénétra à la profondeur d’un pouce sans forcer ni heurter la surface de l’os. J’ai ensuite injecté dans l’abcès, de la teinture mère d’Hydrastis canadensis.

Nous avons eu recours à la sonde et Hydrastis un jour sur deux jusqu’au dixième jour de ma visite. La profondeur de l’abcès diminua avec régularité, si bien que le dixième jour, je ne pouvais plus que passer la sonde à travers la peau. La coloration violet foncé de la peau s’estompait. Les parents disent : «Il n’y a pas eu un instant, pendant ces cinq dernières années ou la coloration de la peau avait l’air si naturelle que maintenant, ni que la peau peut à présent bouger librement sur l’os.» Le garçon dit qu’il ne souffre ni de douleurs, ni de faiblesse, ni de sensation désagréable dans cette région. Je lui ai recommandé de revenir au cabinet dix jours plus tard, afin de l’examiner plus en détails.

Le 10 novembre. La peau apparaît de sa couleur naturelle. Il n’y a, ni indurations, ni adhérences et le mouvement des parties n’est pas entravé. J’ai prescrit 6 globules d’Hepar sulfur 6ème dynamisation, quotidiennement, ce qu’il a fait depuis le début, jusque maintenant. Que ce remède par voie interne ait aidé ou pas, je ne peux pas le dire. Mais je peux dire qu’il ne subsiste pas l’ombre d’un doute que la guérison est parfaite et permanente. Le seul vestige restant, une petite entaille, à peine assez grande pour y faire rentrer la moitié d’un pois.

Ainsi se termine, ce qui a été un sérieux inconvénient depuis longtemps chez ce garçon et qui menaçait de le handicaper à vie.

Commentaires de C.M.:

Je pense savoir pourquoi il a donné Hydrastis,

– Catarrh of almost all mucous membrane is caused ba Hydrastis (J.H Clarke MM)

– Catarrh may be anywhere (Concordant MM), Chronic diseases where the body alone has suffered

Small wound bleed much and suppurate,

– Skin of a dark purplish hue (Concordant MM), the abcess has been of a dark purple color

– When pain is the principal symptom (Boericke), il ne se plaint de rien d’autre

– Faiblesse suite de perte de liquides (Kent), goes lame when walking in the streets

Ulcères élevés à bords indurés et induration ganglions et glandes (Kent), le contour des parties semblait induré

Tags: ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.